Le quartier des tanneurs de Fès

Fès, quartier des tanneurs

Maroc, médina de Fès-el-Bali, quartier des tanneurs  (décembre 2006)  

Le quartier des tanneurs est situé dans la médina de Fès el Bali. Les tanneurs travaillent depuis des décennies les peaux dans d’énormes cuves. L’odeur nauséabonde est due aux cuves remplies de chaux, de fiente de pigeon et d’ammoniac où les peaux sont plongées quelques jours pour les assouplir et les nettoyer. Ensuite les peaux sont transférées dans des bacs de teinture où, pendant une semaine, les ouvriers les foulent à pieds nus.

Fès, quartier des tanneurs

Maroc, médina de Fès-el-Bali, quartier des tanneurs, les bacs de teinture

Fès, quartier des tanneurs

Maroc, médina de Fès-el-Bali, quartier des tanneurs, les bacs de teinture

37 réflexions au sujet de « Le quartier des tanneurs de Fès »

  1. Bonsoir Joseph, je découvre et j’apprends.. mais la teinture n’est-elle pas mauvaise à respirer? En tout cas de belles photos merci à toi
    bonne fin de journée
    chatou

  2. Eh bien, ça ne doit pas être très bon pour la peau tout ça !
    Toutes ces cuves colorées donnent une note originale à ce quartier, pour nous qui n’avons pas l’habitude. Et cela fait des clichés bien typiques ! Tu es monté sur un toit pour les faire ?? Merci Joseph, pour toutes ces couleurs ! Bizh et amitiés !

  3. bonsoir, nous voilà de retour de voyage, je connais cette ville de réputation mais nous n’avons jamais eu l’occasion d’y aller en plus des couleurs, les odeurs doivent surprendre
    bonne soirée

  4. Bonsoir Joseph,
    j’ai vu beaucoup de reportages photos sur ces tanneurs de Fès, c’est un endroit fabuleux à voir. Je ne désespère pas d’y aller un jour. Ton reportage est magnifique avec de belles photos et bonnes explications. Merci pour le partage.
    Passe une bonne fin de journée.

  5. Bonsoir Joseph,

    De belles photos. Je sais que le Maroc a une certaine notoriété dans le travail des peaux; Le Gabon y envoyait d’ailleurs, il y a quelques années, des étudiants en formation dans ce domaine.

  6. bsr Joseph, beau reportage..il me semble que tu avais déjà présenté ces photos sur l’autre blog..je me trompes peut-être??
    Merci pour tes souhaits pour mon anniversaire. Muxu

  7. bonsoir Joseph … tes photos sont splendides et me rappellent tant de souvenirs … la dernière fois que j’ai visité le souk des tanneurs, je me suis faite « harponnée » par un guide local … aie aie aie; tu sais comme çà se termine … on se retrouve dans le magasin du « cousin » devant un thé à la menthe et dans l’obligation d’acheter des « babouches » dont on a absolument pas besoin … lol
    bisous et bon mercredi

  8. tes photos sont superbes et c’est mieux que celles qu’on fait au pas de course avec un guide l’odeur: affreux !
    et ces pauvres hommes avaient les pieds dans un état…j’ai presque honte , ça me fait penser à un parc animalier, l’image est forte mais il y a de ça
    merci quand même de nous faire voir la vie et à travers ça les couleurs merveilleuses
    bonne soirée

  9. j’avais trouvé la rue qui y mène plutôt angoissante car elle est sombre , étroite et les ânes chargés passaient sans attendre qu’on se détournent , mais arrivée en haut , ces bacs de peinture de toutes les couleurs sont un régal pour les yeux . mais sûrement pas pour la peau de ces travailleurs . je n’avais rien acheté à cause de l’odeur .
    la fontaine est magnifique .

  10. Je suis passé par là un jour moi aussi et on peut se demander comment, les travailleurs supportent cette odeur particulièrement nauséabonde, tout au long de leurs vies.

  11. Ces lieux, hauts en couleurs, sont malheureusement aussi « hauts en odeurs ». Je me souviens bien de ceux-là et de ceux qui sont en sortie de Marrakech, une vraie puanteur. Très belles images en tout cas

  12. Oh la la.J’ai l’impression de sentir l’odeur jusqu’ici.Ce quartier ressemble à un dépotoir avec ces peaux qui attendent d’être teintées et toutes ces cuves.Quand je pense que les hommes foulent les peaux à leurs pieds avec de tels mélanges,ça craint.
    Merci pour tes belles photos qui font découvrir ce coin que j’ignorais.

  13. Magnifiques photos et oui sa pue,c’était pareil au moyen-âge en France les quartiers des tanneurs étaient toujours à la périphérie des villes !

  14. Quartier des tanneurs, bonjour les odeurs… Mais quelles couleurs! C’est magnifiquement photographié depuis les terrasses alentours. Merci de me rajeunir de… quelques années ;-))

  15. j’ai visité ce quartier en 1971, mon tout premier voyage sans savoir qu’il y en aurait tant d’autres ensuite;
    j’ai encore l’odeur dans le nez;
    bonne journée, Joseph;

  16. Bonjour ,je plains les gens qui travaille ici,respirer l’odeur, fouler avec leurs pieds,
    ils doivent avoir des problèmes de peau…bonne journée,avec un rayon de soleil.

  17. Un travail qui doit être vraiment difficile avec ces odeurs mais le résultat est là, les objets en cuir du Maroc sont vraiment beaux et bien travaillés… Je suis allée au Maroc en 89 et il semblerait que la mondialisation n’a pas fait disparaître les traditions locales dans ce pays, tant mieux. Belle soirée à toi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *