Un nid primaire

C’est le nom de ce joli petit nid de la taille d’une balle de tennis découvert dans un local de notre jardin. Petit et joli certes, mais dangereux car il s’agit de la base d’un nid de frelon asiatique.

Nid de frelons asiatiques

Nid primaire de frelons asiatiques – mai 2015

Nous avons eu une peur rétrospective lorsque nous l’avons découvert, même s’il n’y avait qu’un seul occupant: la reine, fondatrice du nid qui faisait des va-et-vient pour nourrir les larves. A une distance respectable je l’ai guettée pour la prendre en photo. Elle n’est pas excellente par manque de lumière, je n’ai pas osé utiliser le flash !

Nid de frelons asiatiques

Nid primaire de frelons asiatiques – mai 2015

En début de semaine, Michel Bétaille, président de la Ruche du Quercy, très impliqué dans la lutte contre ces frelons destructeurs d’abeilles est venu capturer la reine. Il n’a pas eu besoin d’utiliser de produits chimiques, après s’être assuré que la reine était à l’intérieur du nid, il a enfermé celui-ci dans un pot à confitures. Cinq jours après, jai ouvert le pot, la reine était morte mais les larves remuaient encore.

Nid de frelons asiatiques

Les larves, au centre les nymphes, à droite la reine – mai 2015

Nid de frelons asiatiquesIl est difficile d’imaginer que ce petit nid ait pu devenir en quelques mois comme cet énorme nid détruit l’année dernière par Michel Bétaille dans un autre quartier de Cahors (je vous en avait parlé ICI).
Ce sont les reines du frelon qui créent les premières alvéoles du nid pour y pondre quelques oeufs et nourrir les premières larves. Au bout de quelques jours les larves se transforment en nymphes puis en ouvrières. Par la suite, ces ouvrières vont continuer la construction du nid et se charger de nourrir les larves. La reine se consacrera à une seule activité: pondre des oeufs. Et c’est une sacrée pondeuse ! Un nid adulte peut contenir plus de 10000 alvéoles. On comprendra aisément que Michel Bétaille ne souhaitait pas détruire ce nid sans capturer la reine.

52 réflexions au sujet de « Un nid primaire »

  1. Tes photos sont au contraire parfaitement réussies, quand on pense à la taille du nid! Sur la deuxième photo, on voit très bien la reine et même les oeufs, (tu t’es tout de même approché de très près;)
    Excellent reportage, très utile en plus car je pense que nombre d’entre nous serons confrontés au problème, c’est bien de pouvoir les reconnaître et de savoir ce qu’il faut faire.
    Merci Joseph

    1. Merci almanito,
      Pour les photos, j’étais à un peu moins de 2 mètres. Mais les jours précédents nous sommes souvent passés sous ce nid sans nous douter le sa présence. Quelquefois nous portions des outils et autres accessoires qui auraient pu accrocher le nid. Je ne sais pas ce qui ce serait passé si la reine y était.
      Amitiés

  2. J’aurais terriblement paniqué si j’étais tombée sur un tel nid car je sais à quel point ces frelons asiatiques sont redoutables et à ne pas laisser proliférer.
    Tes photos sont bien et intéressantes et le nid est bien capturé également et va servir à ceux d’entre nous qui ont un jardin pour identifier le cas échéant ceux qui pourraient se loger chez nous.

    1. Merci Marie,
      C’est ma femme qui a découvert ce nid, nous ne savions pas de quoi il s’agissait. C’est en faisant une recherche sur Internet que je l’ai facilement identifié.
      Apparemment, ces frelons asiatiques n’aurait pas encore colonisé ton département.
      Amitiés

  3. …tu as réagi à temps! Tes photos démontrent que c’est un insecte nuisible qui prolifère très rapidement…
    Bon dimanche, bises de Mireille du Sablon

  4. merci de nous faire partager ton expérience
    incroyable que tu aies pu faire de photos si nettes et merci aussi pour la leçon de sciences naturelles, très instructive

    1. Merci beaucoup pour ton appréciation et le lien vers ton site, mais je trouve dommage que tu ne renseignes pas l’adresse de ton site web lorsque tu postes un commentaire, personnellement c’est à partir de là que je visites les blogs.
      amitiés

  5. Oulala, nous revoilà à la saison où les frelons asiatiques vont nous mettre « en vigilance »!! Beurk! J’espère que tu n’en n’auras pas d’autre cette année!!!BISOUS FAN

  6. Il est déjà de bonne taille mais pas aussi gros que l’autre, heureusement. On avait un nid de frelons dans notre chaufferie mais ce n’était pas des asiatiques. Je ne sais pas d’ailleurs, si cette espèce est arrivée en Bretagne. En tout cas, on n’en parle pas encore autour de chez nous. Il faudrait bien qu’on arrive à l’éradiquer ! Merci pour cette leçon de choses, comme on disait avant… hi hi ! Amitiés Joseph et GBizh à vous deux de nous deux !

  7. Bonsoir Joseph, heureusement que le nid ne t’est pas tombé sur la tête.. j’ai eu l’occasion d’en avoir un chez moi en HS et c’est impressionnant la taille que cela peut prendre et le nid est fait avec art. Merci pour ce beau reportage.
    bonne soirée et bonne semaine
    chatou

  8. Merci pour cet article très intéressant! Tes photos sont très réussies je trouve. Quelle organisation tout de même quand on regarde ce nid !
    Très belle soirée à toi Joseph

  9. Bonjour Joseph.
    Pas grand chose à ajoute aux commentaires précédents ; ton article est effectivement très intéressant et les photos bien réussies.
    Pour la petite histoire, j’ai appris ce week-end comment ces sales bêtes étaient arrivées en France : une enseigne de distribution d’articles à bas prix, dont le siège est à Villeneuve sur Lot, a réceptionné un container en provenance d’Asie, et dans lequel il y avait une reine ….

  10. HO.. alors ça, c’est stupéfiant ! article instructif.
    Il ne fallait pas le laisser continuer sa « production »,
    car ces frelons attaquent les ruches,
    et de plus c’est dangereux, une piqûre..
    Bisous et bonne journée

  11. Très intéressante leçon de choses. Je comprends très bien la frayeur que vous avez eue. On comprend aisément qu’il faille s’en débarrasser au plus vite.

    1. Merci Daniel,
      C’est vrai que tant que le nid n’a pas été détruit on a évité d’aller dans ce local. Cette petite mésaventure nous a permis de rencontrer Michel Bétaille, un homme très impliqué dans la défense de l’environnement et particulièrement des abeilles. Nous avons longuement discuté avec lui et surtout écouté car ses explications étaient très intéressantes.
      Amitiés

  12. En effet tu as eu raison de ne pas mettre le flash, faut pas trop les énerver ces petites bestioles!!
    C’est très impressionnant, ils sont chez nous en Bretagne également, si j’en vois je les évite, je pars en courant même!
    Juste pour info, certains apiculteurs ont trouvé une parade pour les combattre, ils élèvent des poules à proximité des ruches.
    Contrairement au frelon d’Europe, le frelon asiatique est capable de voler en stationnaire devant les ruches, c’est à ce moment la que poule lui sectionne l’abdomen.
    L’abdomen du frelon asiatique contient une protéine, et la poule adore cette protéine!
    Cela peut paraitre absurde, mais à priori on dirait que ça fonctionne très bien.
    Voici juste un lien, mais il y en a plein sur le net: videos/poules-contre-frelons-asiatiques
    Bonne soirée Joseph.
    Amitiés.

    1. Merci Gilbert,
      J’ai regardé avec intérêt la vidéo. Je ne connaissais pas cette astuce. J’en ai parlé à la personne qui est intervenu chez nous, il a eu connaissance de cette technique, mais d’après lui elle n’est pas très efficace.
      Amitiés

  13. Beau sujet
    c’est ce que me racontait , une apicultrice dans la région du Morbihan, il y a peu de temps!! les ‘asia’, une vraie calamité pour nos abeilles !! et les reines sont recherchées en priorité!!
    Bonne semaine à toi

  14. C’est quand même un phénomène inquiétant que cette prolifération de frelons asiatiques et ceci d’autant plus que nos abeilles ne sont déjà pas à la fête avec tous les pesticides qui sont « balancés » à tour de bras !

    1. C’est vrai, et dans le Sud-Ouest il y en a beaucoup même s’il semble que le nombre de nids soit en diminution. C’est du moins ce que nous a dit par la personne qui est intervenu chez nous.

  15. De sacrées prédateurs ces frelons .. il y a deux ans, un service spécialisé est venu nous enlever un nid de guêpes sous la toiture avec des combinaisons spéciales … il a fallu un sac poubelle de 150 l pour emporter le nid … Depuis tranquillité … tous ces insectes me font frémir !!
    Belle page et photos Joseph et merci de nous éclairer sur ces bestioles !!
    Belle fin de journée par chez toi !
    Amicales pensées ch’tis !
    Nicole

  16. Bonsoir Joseph tes photos sont superbe mais je suis comme toi je n’aime guère ces bestioles là, j’ai aussi détruit le début d’un nid de guêpes dans un nichoir au mur de ma cuisine!
    J’ai emballé le nichoir dans un sac en plastique et le matin la reine était morte j’ai remisé le nichoir pour l’an prochain!
    Bonne soirée

  17. Excellent reportage et belles photos !
    Ma fille est apicultrice et elle redoute de le voir un jour chez nous 🙁
    L’astuce des poules est exacte et efficace seulement si le rucher est fixe, car lors des transhumances, il faudrait également déplacer les poules et là, cela devient compliqué ! On peut également confectionner des pièges comme pour les guêpes…
    Bonne soirée Joseph !

    1. Merci beaucoup Christiane
      Je comprends l’inquiétude de ta fille.
      La personne qui est intervenu chez nous m’a donné des explications pour confectionner des pièges avec des bouteilles d’eau en plastique, de la bière et de la grenadine. Je vais en mettre quelques uns dans le jardin.
      Bonne journée

  18. Bonsoir Joseph c’est un magnifique reportage que tu nous offres avec des très jolies photos heureusement que tout fini bien pour vous bonne soirée bisou Claudine Daniel

  19. Chacun de nous devrait y penser, observer, regarder un peu partout, mais ce n’est pas toujours possible. Un jardin c’est plein de cachettes…. J’habite dans le sud-est, je sais maintenant ce qu’il faut faire : bouteilles plastique avec bière et autre chose aussi. Je suis prévenue. Merci.

  20. Ces nids adultes sont impressionnants ! J’en ai vu dans la campagne angevine cet hiver . Les branches dénudées permettent de les voir dans toute leur « monstruosité » ! Mon jardin est petit et je n’ai qu’un arbre dedans , mais je surveille de près . J’aime les abeilles sur mes fleurs et je ne voudrais pas les voir disparaître !
    Il vaut mieux capturer les reines à ce stade de la fabrication du nid , ça empêche les frelons de naître et ça sauvera des abeilles !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *