La pêche aux boeufs

Aveiro-Plage de Vagueira

Moliceiros sur la plage de Vagueira (Aveiro) – Scan de diapo

En 1986, lors de vacances au Portugal, nous avons eu la surprise d’assister à un spectacle inattendu, une pêche traditionnelle où les boeufs jouaient les premiers rôles. Il ne s’agissait pas d’une fête pour touristes mais du travail au quotidien de pêcheurs portugais.
Cela se passait sur la plage de Vagueira, tout près d’Aveiro.

Aveiro-Plage de Vagueira

 

Pendant que les pêcheurs transportent un grand filet pour le charger sur le moliceiro, les boeufs patientent sur la plage.

Aveiro-Plage de Vagueira

Aveiro-Plage de Vagueira

 

Une fois le filet chargé, quatre boeufs attelés mettent le moliceiro à l’eau et le tirent jusqu’à ce que le bateau soit porté par les flots.

Aveiro-Plage de Vagueira

Aveiro-Plage de Vagueira

Aveiro-Plage de Vagueira

 

A une centaine de mètres du rivage, les pêcheurs déploient le filet en éventail. Des câbles attachés au filet restent reliés au rivage et les boeufs n’ont plus qu’à tirer, sur la plage, le filet où frétillent de nombreux petits poissons.

Aveiro-Plage de Vagueira

Aveiro-Plage de Vagueira

 

Le travail accompli on rentre les boeufs, alors que les moliceiros et quelques filets de pêche restent sur la plage.

Aveiro-Plage de Vagueira

Aveiro-Plage de Vagueira

 

Si vous allez sur cette plage, vous ne verrez sans doute plus ce spectacle pittoresque. Il y a une vingtaine d’années les tracteurs avaient déjà remplacé les boeufs. Je ne sais pas ce qu’il en reste aujourd’hui.

Plage de Vagueira – Aveiro – Scans de diapos © Joseph Guégan – Juillet 1986

48 réflexions au sujet de « La pêche aux boeufs »

  1. Magnifique reportage, tes photos sont très belles.
    Je me demande si les boeufs appréciaient le bain forcé:) mais c’est une tradition surprenante. La pêche était fameuse en tout cas!
    J’espère que ces très beaux bateaux restent pour témoigner de l’ancien temps, celui d’avant quand on ne rechignait pas à l’effort et qu’on avait le temps de vivre.

    1. Merci beaucoup.
      Apparemment il n’avaient pas l’air de rechigner, faut dire qu’on ne leur laissait pas d’autre choix.
      Si cela t’intéresse tu peux regarder cette courte Vidéo de Thalassa qui date semble-t-il de 1995.
      A Aveiro on peut encore voir ces bateaux si particuliers.
      Bonne journée
      Aujourd’hui c’est la pluie à Cahors et cela fait du bien après les grosses chaleurs.

  2. Bonsoir Joseph c’est un magnifique reportage que tu nous offres avec des superbes photos et oui il y a beaucoup de tradition qui se perde dommage bon dimanche bisou Claudine Daniel

  3. Bonsoir très intéressant ici en Belgique à la mer du Nord c’est la pêche aux crevettes avec des chevaux cela fait des années que cela existe et encore de nos jours.
    Merci pour ces belles photos, bonne soirée

  4. Voila une scène bien sympathique ! Bon pour la planète, bien que les flatulences de nos chers animaux …parait-il, elles aussi contriburaient à polluer notre chère couche d’ozone…
    En tous cas, les photos restent malgré le temps passé, splendides.
    Amitiés à toi et ton épouse.

  5. Bonjour Joseph, une méthode de pêche traditionnelle qui porte ses fruits au vu du résultat ! J’espère qu’elle perdure ! C’est tjrs sympa de découvrir les traditions des pays et celle-ci en est une belle. Ces bateaux sont magnifiques aussi ! J’espère voir tout cela bientôt car JF veut absolument me montrer le Portugal, et qui sait, peut-être qu’on y restera ! Nous sommes en train de cogiter notre futur ! Ras le bol du Finistère où il pleut en plein été comme si nous étions en novembre ! Bravo pour ces photos tirées de diapo. Elles sont extraordinaires de netteté et les couleurs sont magnifiques. Des scènes de vie pittoresques que tu as bien fait de partager ! Merci Joseph et GBizh à vous deux !

    1. C’est vrai que c’était impressionnant de voir la quantité de petits poissons qui était piégée dans le filet.
      Si vous allez au Portugal vous pourrezs encore voir ces bateaux dans la région d’Aveiro. Par contre si je me réfère à cette Vidéo de Thalassa, la pêche aux boeufs ne doit plus être pratiquée.
      Chaque région a ses avantages et ses inconvénients, mais pour moi le Finistère reste parmi les plus belles.
      Amitiés

      1. Merci Joseph pour le lien vers cette vidéo que je viens de regarder. La production de masse a remplacé la production traditionnelle, moins performante. C’est sans doute inévitable aujourd’hui. … Bien sûr que le Finistère est une des régions les plus belles de France, mais lorsqu’on y habite depuis longtemps on se rend compte qd même que les saisons ne sont plus ce qu’elles étaient ! Quand tu sais qu’à qq kilomètres à peine le soleil brille de mille feux et que le sable est chaud et que nous, nous regardons la pluie tombée de derrière nos carreaux. On se demande pourquoi nous ne pourrions pas jouir nous aussi d’une Dame Nature plus réjouissante ! Il faut peser le pour et le contre mais surtout… prendre une décision. C’est ça le plus dur !!! Merci Joseph pour cet échange. Amitiés aussi à vous 2 !

  6. Bonjour Joseph, j’étais au courant de cette méthode de pêche ancestrale, des amis à mes parents avaient relaté ce fait de leur retour de vacances au Portugal, un très beau reportage qui lui restera dans le temps ! Amitiés.

  7. J’avais vu ça à la télé, à Thalassa, je crois, c’était magnifique !
    Aujourd’hui, je ne sais si cela existe encore.
    Quand on voit le ciel sur tes photos, on rêve !
    Bien amicalement.

  8. Merci pour la vidéo, Joseph. Vraiment impressionnante, cette pêche. Ils disent que la tradition vient d’Afrique. J’ai vu sur de vieilles photos d’Ajaccio que c’était les hommes (et les enfants!) qui souvent ici tiraient les filets sur la plage.

  9. Une pêche traditionnelle hélas abandonnée…..sans doute pour plus de « confort » mais avec, aujourd’hui, la pollution des tracteurs sur les poissons !!!
    J’aime beaucoup la forme originale de ces bateaux très colorés
    bonne soirée

  10. J’ai le souvenir d’avoir vu çà en méditerranée il y a fort longtemps et ce billet est ma « madeleine » Que de couleurs !
    Ton post est un bon moment de rêve et d’évasion. A bientôt peut être.

  11. Un beau témoignage de cette pêche artisanale ! Des photos souvenirs très précieuses car il est certain qu’on ne peut plus voir ce spectacle de la vie courante sur cette plage ! Et je me demande aussi si la pêche est aussi abondante ! Et ces beaux bateaux , peut-on encore en voir !!
    Merci Joseph pour ces belles photos .

  12. Je n’avais pas lu les commentaires avant de publier le mien ! Je viens de voir la vidéo , très intéressante , mais maintenant , certainement plus de boeufs sur cette belle plage ! C’est dommage c’était une belle tradition et non polluante . Tant mieux s’il y a toujours les bateaux qui animent la plage de leurs belles couleurs !

  13. Bonjour joseph !!! au dire de certains portugais de mes amis , les boeufs auraient repris du service , pour le  » folklore  » et faire plaisir au touristes !!tes photos sont superbes et la vidéo aussi !! bonne soirée .elvy

  14. Eh oui, tout comme en Indonésie, les petits praos (perahus en malais) ont vus leurs voiles disparaître au bénéfice de méchants moteurs hors bord.
    Jadis sur l’océan indien, c’était un bonheur d’admirer toutes ces fragiles embarcations, qui faisaient penser à des grosse et belles libellules.
    Les temps changes, les pêcheurs s’en accommodent bien volontiers sans doutes.

  15. Je n’ai jamais vu cette pêche. Et malheureusement, comme tu le dis, elle a disparu. Les boeufs dans la mer, c’est rare, je pense qu’on les a habitués dès le départ. Un beau reportage avec de belles photos. Bon week end et merci.

  16. Très chouette et intéressante série fort bien scannée. Je ne suis pas sûre qu’on l’aurait deviné si tu ne l’avais pas dit. Bravo et merci pour toutes ces couleurs vives que j’aime beaucoup.

  17. Bonsoir Joseph, ravie de te revoir après une longue absence indépendante de ma volonté. J’ai vu il y a peu, un reportage sur le Portugal et j’ai vu cette pêche avec des boeufs mais qui se fait très rare si je me souviens bien des explications du reportage. Sinon le bleu du ciel et les couleurs vives des bâteaux sont magnifiques.
    Amicalement
    Esclarmonde

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *