Dans les prés du Goualoup

Le domaine de Chaumont-sur-Loire accueille, depuis 1992, le Festival International des Jardins. Avant de visiter les jardins, j’ai parcouru les prés du Goualoup qui abritent des réalisations pérennes créées par des paysagistes et des artistes internationnaux.
J’ai particulièrement aimé l’oeuvre du chinois Yu Kongjiang…

Carré et Rond de Yu Kongjiang

« Carré et Rond » de Yu Kongjiang (juin 2017)

Ce petit jardin pluvial, « Carré et Rond », signifiant « Terre et Ciel », est une réinterprétation contemporaine des Jardins Traditionnels Chinois, qui intègre le concept contemporain de la gestion des eaux pluviales à la conception philosophique chinoise du jardinage s’intéressant à l’homme et à la nature, au langage formel de la ligne courbe et du carré,… » (source http://www.domaine-chaumont.fr)

Chaumont-sur-Loire, Nénuphar

Chaumont-sur-Loire, Nénuphar

Avec la chaleur de ce jour de juin, il faisait bon rester flâner au bord des bassins aux nénuphars

Chaumont-sur-Loire, Nénuphars

 

Chaumont-sur-Loire, Nénuphars

 

Chaumont-sur-Loire, Nénuphar

Nénuphar (juin 2017)

Une œuvre étrange, »Carbon pool », créée par l’artiste britannique Chris Drury m’a tout de suite fait penser aux meules de bois que mon père dressait pour la fabrication du charbon. Une meule qui, bien sûr, se serait écroulée. J’étais assez loin de ce qu’à voulu représenter l’artiste, quoique !

Carbon pool de Chris Drury

« Carbon pool » de Chris Drury

« Dans l’installation que présente l’artiste, le carbone qu’un arbre en décomposition libère n’est pas rejeté dans l’atmosphère mais emmagasiné dans la terre. Il resurgit ensuite dans les arbres à l’arrière plan. » (source http://www.domaine-chaumont.fr)
Quelle imagination !!

Sauvetage dans les arbres

Le championnat régional des élagueurs-grimpeurs se déroulait ce week-end à Cahors. 38 concurrents ont participé aux épreuves organisées par la société française d’arboriculture. Les neufs meilleurs notés, entre autre, pour leur agilité et la rapididité de leurs interventions, seront qualifiés pour le championnat de France.
Une des épreuves consistait à porter secours à un « blessé ».

Cahors, concours des élagueurs

Le mannequin, sous l’oeil d’un examinateur, attend les concurrents

Cahors, concours des élagueurs

C’est parti pour Fabien de Souillac, qui évalue la situation.

Cahors, concours des élagueurs

Tout en rassurant le « blessé », Fabien se hisse à la force des bras

Cahors, concours des élagueurs

Avec agilité, il se déplace dans les airs

Cahors, concours des élagueurs

Fabien a rapidement atteint le « blessé » qu’il encorde

Cahors, concours des élagueurs

C’est parti pour une descente prudente

Cahors, concours des élagueurs

Dans quelques secondes, l’épreuve sera réussie.

Je remercie Fabien de m’avoir autorisé à publier ces photos. J’espère qu’il aura réussi à se qualifier pour le concours national.

« P-S » Félicitations à Fabien. J’ai appris, par la presse locale, que c’est lui qui avait remporté le concours régional de Cahors.

Leny Escudero est mort

Vendredi 9 octobre, j’apprends par la radio la mort de Leny Escudero. Je suis triste. Il avait presque 83 ans et il venait d’achever le second tome de sa biographie « Le début… La suite… La fin ».Leny Escudero
Il me restera le souvenir de ses spectacles qui à chaque fois me prenaient aux tripes et bien sûr les nombreux vinyles, CD et vidéos que j’écoute et regarde régulièrement.
Pour ne pas me répéter, je ne vais pas vous dire à nouveau toute mon admiration pour ce chanteur que j’ai vu plusieurs fois sur scène, je l’avais fait dans cet article.

Dimanche, j’ai revisionné, avec encore plus d’émotion, le très beau documentaire « Tendre rebelle » réalisé en 2004 par Mariette Monpierre et Éric Basset où Leny se raconte. Arrivé en France alors qu’il avait un peu plus de six ans, il évoque, entre autre, sa situation de fils de réfugiés espagnols. Un sujet d’actualité.

Leny Escudero, tendre rebelle – film de Mariette Monpierre et d’Éric Basset

Le livre « Le début… La suite… La fin » édité à compte d’auteur est disponible à l’adresse suivante : Céleste Escudero, BP 30, 27620 GASNY (25,70 € + 4,30 € de frais de port).