A vélo vers Compostelle – ( 4 )

Mardi 30 mai 2000 – Cahors / Auvillar – 88 km

Réveillés à 6h00, le crachin nous fait retarder le départ jusqu’à 10h00.
Après les fraises qui embaumaient hier la vallée de Saint-Géry, aujourd’hui ce sont les cerises de Durfort-Lacapelette qui font « tentation » Le parcours n’est pas trop difficile.
Nous arrivons avec le soleil à Moissac. Conversation en anglais avec deux touristes britanniques. Pique-nique sur le banc à côté des sculptures de Toutain, aux formes avantageuses et rebondies. Après un tampon sur la créanciale, à l’office de tourisme, nous visitons la superbe abbatiale Saint-Pierre et son cloître magnifique. Par contre nous n’avons pas trouvé grand intérêt à la visite du musée.

Moissac-Cloitre

Le cloître de l’abbatiale Saint-Pierre de Moissac

Sur la place nous rencontrons deux pèlerins accompagnés d’un âne, en provenance de Rennes et de Saumur et un troisième marcheur avec chapeau et bourdon sculpté offert par ses enfants, et aussi les mêmes touristes japonais qu’à Conques.

à Moissac

Rencontre de pèlerins à Moissac

Ensuite nous faisons route contre le vent jusqu’à Auvillar (Alta Villa, ancienne cité gallo-romaine). La place et la halle ronde sont magnifiquement préservées.

Auvillar

La place de la halle à Auvillar

Nous nous arrêtons vers 18h00 au gîte municipal où des travaux de rénovation sont en cours. Ils sont nécessaires. Le gîte avec vue sur le jardin est vaste et bien équipé, lave-linge, sèche linge…

itineraireEn 2000, nous avons fait en treize étapes à vélo, le chemin de Saint-Jacques de Compostelle à partir du Puy-En-Velay.
Extraits du carnet de route, tenu chaque soir par Marie-Noëlle.
Soyez indulgents pour la rédaction qui est parfois en style télégraphique et pour la qualité des photos qui sont, à part quelques rares exceptions, des scans de diapositives.

35 thoughts on “A vélo vers Compostelle – ( 4 )”

  1. Bonjour, En 2000 vous etiez plus jeunes, l’étape etait courte,le dénivelé favorable. Oui mais c’était la 4eme étape. Apres quelques jours ça peut coincer Moissac et Auvillar ça se mérite.
    Entre deux étapes de l’an 2000 tu as le temps d’établir les objectifs de 2014.
    Bonne journée.

    1. Effectivement, ce fût une étape courte et assez facile.
      A l’époque nous étions très entrainés ce qui nous a permis de faire ce périple sans galère tout en ménageant du temps pour les visites.
      Quant aux objectifs 2014, il n’y aura pas de randonnées au long cours mais je pense que l’on va continuer « la chasse aux cols ». J’en parlerai plus tard.

  2. Elle est superbe cette place de la halle à Auvillar quoique, à mon avis, elle manque un peu de végétation. J’aime cette photo avec la moitié d’arc en premier plan.
    En fait tes trois photos me plaisent beaucoup. La seconde reflète bien l’esprit du chemin de Compostelle. Des pèlerins comme ceux que tu montres, nous en avons vu beaucoup à St Jean Pied de Port. Quant à l’âne, c’est une idée sympa, originale et très pratique ! Il fallait y penser.
    NB : le bourdon, c’est le nom donné au bâton ?

    1. C’est vrai que cette place est très minérale encore que sur la droite (cachée sur cette photo) il y a un pin assez imposant.
      Cela ne m’étonne pas que tu aies vu beaucoup de pèlerins à St Jean Pied de Port, en 2012 lors d’une visite dans cette belle cité nous avons été surpris par leur nombre. Le bourdon est bien le nom donné au bâton.

  3. Nos commentaires ce sont croisés sans doute ..
    Je suis entrée à la SGCO en 1969 et j’y suis restée jusqu’en 1979 j’étais à l’époque dessinatrice en bâtiment, et j’ai terminé en tant que métreur …
    Bon souvenir , il a fallu arrêter à la naissance de ma troisième fille ..plus de nounou
    Bonne journée Joseph

  4. Moissac est un des plus beaux cloîtres qu’il m’ait été donné de voir et de photographier. Hélas je n’y suis allée qu’une fois ! merveilleux chemin que celui de Compostelle qui, en plus de sa quête de paix, offre de si beaux paysages

  5. J’adore les cloîtres mais je ne connais pas celui-ci qui me semble parfaitement conservé.
    Ce sont des acanthes fleuries que l’on aperçoit ?
    La place de la halle à Auvillar est de toute beauté.
    Merci de nous faire découvrir ces merveilles.
    Bonne journée.

  6. Plaisir de refaire en plusieurs étapes ce que vous avez fait d’un trait de vélo mais le parcours est le même. Merci Marie-Noëlle de ces notes qui font et feront revivre encore longtemps ce merveilleux chemin.
    Bises

  7. Je suis toujours avec un grand intérêt votre progression vers Compostelle ! C’est aussi pour moi une belle visite de la France … sans avoir à pédaler ! Dur dur les montées !!
    Bonne fin de journée Joseph .

  8. Quelle randonnée et que de souvenirs ! Merci pour ces superbes photos, Joseph.
    Je sais que je suis en avance, mais demain, ce n’est pas possible et les jours suivants, non plus.Bisous et douce année 2014.Francine.

  9. Bonsoir Joseph,
    Je prends le train enfin le vélo en route. 🙂
    J’aimerais bien faire ces parcours.
    Un petit âne serait le bien venu comme compagnon de voyage. On en voit souvent passer sur Cahors.
    Je reviendrais lire avec attention tes articles précédents.
    Bon réveillon Joseph et à tout bientôt…. 2014!

  10. Enfin le soleil et une journée plus calme.J’adore les cloîtres avec la vue sur le jardin intérieur.Ils procurent une sensation de sérénité particulière.L’ancienne cité et la place sont fascinantes.Eh oui,j’aime aussi ce genre d’architecture.Je vois que vous avez déjà des projets pour 2014,je trouve cela vraiment SUPER.Alors que du bonheur! 😛

  11. Bonjour Joseph ! Vous avez fait des sorties extraordinaires à vélo, quel courage et quelle ténacité ! Je découvre Auvillar.. quelle beauté et je regrette bien d’être passée à côté !! On y retournera sûrement dans ce coin.. en allant au Portugal la prochaine fois ! Je te souhaite ainsi qu’à MN un bon et beau réveillon en attendant minuit !
    Tous nos bons voeux de nous 2 à vous 2 ! Bizh et amitiés !

  12. Avec mon amie nous avons décidé l’année prochaine de partir en vélo tout chemin faire le chemin de Compostelle à partir de Moissac( tarn et garonne) nous voulons faire entre 20 et 30 kilométres par jour . nous ne sommes pas de très grand sportif; Notre démarche est spirituelle et en même temps touristique.
    Qui peut nous donner des étapes à faire sans problème car nous avons pas 20 ans
    merci

    1. Bonsoir Raymond,
      Vous avez tout l’hiver pour préparer votre pèlerinage vers Compostelle et à raison d’une trentaine de kilomètres par jour vous pourrez profiter au maximum de ce merveilleux voyage. Quant aux étapes à faire vous pouvez peut-être vous inspirer de notre itinéraire qui suit au plus près, mais par la route, le chemin pédestre.
      Quant aux étapes, en Espagne il n’y a aucun souci il y a des « Alberghe » dans pratiquement tous les villages et sans réservation. Par contre les piétons sont prioritaires pour les places.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *