En route pour la Norvège !

En mai 2006, nous avons mis le cap sur la Norvège pour un périple de près de six semaines.
Norvege itineraireSans faire un récit détaillé du voyage – je le pourrais car depuis 1990, début de nos vacances en camping-car, Marie-Noëlle tient au jour le jour un carnet de route – je vous proposerai régulièrement un aperçu de ce merveilleux pays scandinave.
Après une route via l’Allemagne et le Danemark puis une traversée en ferry d’un peu plus de trois heures, nous débarquons à Kristiansand.
C’est à partir de cette ville portuaire que nous allons découvrir la Norvège.

Nous avons longé au plus près la côte ouest pour monter jusqu’à Tromsø. Nous ne sommes pas allé au Cap Nord situé encore à 500 km. Nous avons préféré visiter plus longuement les îles Vesterålen et Lofoten et nous n’avons pas regretté ce choix. Ensuite nous sommes redescendus jusqu’à Trondheim pour regagner, par l’intérieur des terres, le sud du pays.

Notre première approche de la Norvège s’est faite par une longue promenade en forêt en bord de mer près de Mandal. Nous marchons sous les pins et les bouleaux, au sol de la bruyère et des myrtilliers. La côte de granit parsemée d’ilots et de petites criques rappelle la Bretagne.

Norvege Mandal

La côte près de Mandal

Heureusement que les habitations blanches et les constructions annexes, traditionnellement rouges, nous rappellent que nous sommes bien en Norvège.

Norvege Flekkefjord

Village de Flekkefjord

Norvege Snig_abris_bateaux

Abris à bateaux à Snig

Nous avons apprécié les possibilités d’arrêt pour la nuit dans des endroits calmes et agréables comme en bordure de ce fjord où nos voisins camping-caristes tentaient de pêcher quelques poissons pour compléter leur diner.

Norvege Lysefjorden

Le Lysefjord, vu depuis l’aire d’arrêt

Preikestolen

Près de Stavanger, nous avons découvert Preikestolen, un des plus spectaculaires sites de Norvège. Il faut compter environ 4h de marche aller-retour par un chemin qui allie passages difficiles et sections très bien aménagées pour atteindre ce site touristique.

Norvege, Preikestolen

Début du chemin, à l’arrière plan la côte vers Stavanger

Norvege, Preikestolen

Chemin sur caillebotis en bois dans un secteur humide

Après ce passage très facile, il faut escalader sans grande difficulté quelques passages rocheux pour arriver en vue du fjord et découvrir un panorama grandiose. Dommage que ce jour-là le ciel était très nuageux.

Norvege, Preikestolen

le Lysefjord et ses montagnes environnantes (mai 2006)


Norvege, Preikestolen
Il faut encore marcher quelques centaines de mètres sur un sentier qui surplombe le fjord pour découvrir et atteindre le fameux rocher. Preikestolen appelé également « Pulpit Rock » ce qui signifie « la chaire » doit son nom à sa forme plate qui surplombe de 604 m les eaux du fjord.
Une fissure, étroite mais profonde, sépare le plateau de la montagne. Une légende dit que le jour où sept soeurs se marieront à sept frères de la région, il se détachera et tombera dans le fjord en provoquant une vague énorme qui détruira tout dans les environs.
Comme je ne crois pas aux légendes, j’ai franchi le pas sans trop m’approcher de la falaise, car je suis sujet au vertige.
J’ai vu des plus téméraires, assis ou debouts tout près du bord.
Le froid et une petite averse de grêle nous a incité à quitter un peu plus vite que nous l’aurions voulu ce site inoubliable.

Cascades norvégiennes !

Dans le sud-ouest de la Norvège, on peut voir de nombreuses cascades. En voici deux parmi celles que nous avons vues dans la région du Hardangerfjord à l’ouest de Bergen.
Dans la matinée nous découvrons la double cascade de Låtefossen. Alors que nous circulons sur la petite route de Røldal à Odda nous devons passer sur un pont en pierre muni d’un petit parapet, à notre droite la chute d’eau bouillonnante. C’était assez impressionnant.

Norvege, Cascades

Odda, Låtefossen (mai 2006)

En soirée, après avoir positionné le camping-car à Norheimsund, nous avons fait une petite promenade pour aller découvrir Steindalsfossen, une chute d’eau d’une cinquantaine de mètres et le petit chemin qui permet de passer derrière la cascade.

Norvege, Cascades

Norheimsund, Steindalsfossen (mai 2006)

Norvege, Cascades

Norheimsund, Steindalsfossen – derrière le rideau d’eau (mai 2006)