On marche sur les nuages !

C’est l’impression que l’on a en circulant dans la rue Denis Papin à Blois. Un ciel bleu, parsemé de nuages, a été dessiné sur les contremarches de l’escalier qui prolonge cette rue du centre ville.

Escalier Denis Papin

Escalier Denis Papin à Blois (Juin 2017)

L’oeuvre a été réalisée en hommage à Geoffrey Hendricks, artiste né en 1931 aux Etats-Unis. La représentation des nuages lui ont valu le surnom de « cloudsmith » (forgeron de nuage), . Une exposition « More Than 100 skies (Au-delà de 100 ciels) » lui est actuellement consacrée à Blois.

Le tour du château !

Quatre kilomètres de chemin « blanc » permettent de faire le tour du château de Chambord pour le découvrir sous différents angles

Château de Chambord

Chambord façade nord-ouest (Juin 2017)

De l’embarcadère on devine les jardins à la française qui viennent d’être ouverts au public après une restauration au plus proche de leur conception d’origine. D’ici quelque temps, il devrait être intéressant de les découvrir des hauteurs du château. Pour ceux qui seraient intéressés par l’histoire de ces jardins: voici un excellent document.

Château de Chambord

Château de Chambord façade nord-ouest

A un peu plus d’un kilomètre du château, à l’extrémité du plan d’eau, un petit pont, qui ouvre une vue intéressante sur la façade nord-est, permet de traverser le Cosson pour revenir par l’autre berge du canal.

Château de Chambord

Chambord vu à partir du pont

Château de Chambord

Château de Chambord façade nord-est

Pour terminer la balade, une dernière photo sur la façade sud-est, où l’on devine un groupe de visiteurs qui s’apprêtent à pénétrer dans la cour du château.

Château de Chambord

Château de Chambord (Juin 2017)

Dans les prés du Goualoup

Le domaine de Chaumont-sur-Loire accueille, depuis 1992, le Festival International des Jardins. Avant de visiter les jardins, j’ai parcouru les prés du Goualoup qui abritent des réalisations pérennes créées par des paysagistes et des artistes internationnaux.
J’ai particulièrement aimé l’oeuvre du chinois Yu Kongjiang…

Carré et Rond de Yu Kongjiang

« Carré et Rond » de Yu Kongjiang (juin 2017)

Ce petit jardin pluvial, « Carré et Rond », signifiant « Terre et Ciel », est une réinterprétation contemporaine des Jardins Traditionnels Chinois, qui intègre le concept contemporain de la gestion des eaux pluviales à la conception philosophique chinoise du jardinage s’intéressant à l’homme et à la nature, au langage formel de la ligne courbe et du carré,… » (source http://www.domaine-chaumont.fr)

Chaumont-sur-Loire, Nénuphar

Chaumont-sur-Loire, Nénuphar

Avec la chaleur de ce jour de juin, il faisait bon rester flâner au bord des bassins aux nénuphars

Chaumont-sur-Loire, Nénuphars

 

Chaumont-sur-Loire, Nénuphars

 

Chaumont-sur-Loire, Nénuphar

Nénuphar (juin 2017)

Une œuvre étrange, »Carbon pool », créée par l’artiste britannique Chris Drury m’a tout de suite fait penser aux meules de bois que mon père dressait pour la fabrication du charbon. Une meule qui, bien sûr, se serait écroulée. J’étais assez loin de ce qu’à voulu représenter l’artiste, quoique !

Carbon pool de Chris Drury

« Carbon pool » de Chris Drury

« Dans l’installation que présente l’artiste, le carbone qu’un arbre en décomposition libère n’est pas rejeté dans l’atmosphère mais emmagasiné dans la terre. Il resurgit ensuite dans les arbres à l’arrière plan. » (source http://www.domaine-chaumont.fr)
Quelle imagination !!