Dans le sud Tyrol

… Suite de la chasse aux cols
A Vipiteno Nous profitons du temps très maussade pour nous reposer et faire un peu de shopping dans cette agréable cité du tyrol italien.

Vipiteno

Vipiteno, Italie région du Tyrol – Sept 2009

Pendant les 4 jours passés dans cette région du Tyrol, nous nous sommes contentés de 3 cols: Passo di Vizze (2251m) situé à la frontière autrichienne, Passo Pennes (2215m) dur, dur ! et le Passo del Giovo (2099m) que l’on s’est empressé de redescendre à cause d’un orage menaçant.

Berggasthof Jaufenhaus

Berggasthof Jaufenhaus dans la descente du Passo del Giovo

Avec ces trois nouveaux cols, nous arrivons à 99 cols situés à plus de 2000m d’altitude. C’est décidé notre 100ème sera situé au pied des « Tre Cime di Lavaredo », les plus célèbres sommets des Dolomites.
A suivre…

Tre Cime di Lavaredo

… Suite de la « chasse aux cols » à vélo
Le mercredi nous arrivons dans les Dolomites, à Misurina, site touristique situé à quinze kilomètres à l’Est de Cortina d’Ampezzo. Malheureusement, nous l’aurons seulement vu sous un ciel maussade.

Forcella-di-Lavaredo

Le lac de Misurina, Italie – Sept. 2009

C’est du bord du lac que part la route des Tre Cime di Lavaredo. Nous sommes impatients d’aller découvrir ces fameuses cimes que l’on voit sur les dépliants touristiques des Dolomites. Mais le temps est très couvert, il serait dommage de monter là-haut et ne rien voir. On ronge notre frein et c’est une nouvelle journée de lecture en écoutant la pluie tomber. Le jeudi, dès 6h00, on scrute le ciel. Il semble vouloir s’éclaircir. C’est décidé, on prépare nos vélos.
Vers 8h00, nous attaquons la montée. Le premier kilomètre nous met tout de suite dans le dur, avec un passage à 12% sur 500m, puis c’est une petite descente avant le péage, car il faut payer pour emprunter la route privée, sauf pour les piétons et les cyclistes.

Dolomites, montée vers Tre Cime di Lavaredo

Au début de la montée vers les Trois Cimes de Lavaredo

Ensuite il reste cinq kilomètres de montée jusqu’au refuge d’Auronzo. Cela démarre tout doux, 500m à 3%, puis 500m à 8%. Après on ne descendra plus en dessous des 10% avec un kilomètre interminable à 14% et des passages qui flirtent avec les 20%.
Heureusement il y a le paysage et, malgré un ciel encore nuageux, les roches très découpées des Dolomites nous donnent une bonne excuse pour des arrêts photos et faire un bout de chemin à pied.

Dolomites, montée vers Tre Cime di Lavaredo

Les Dolomites dans la montée vers les Trois Cimes de Lavaredo

Au refuge d’Auronzo, nous roulons sur un chemin muletier, relativement plat, jusqu’au refuge de Lavaredo d’où nous apercevons le col, mais les Trois Cimes sont encore dans les nuages.
Tre Cime di LavaredoArrivés au col, changement de décor, les Tre Cime di Lavaredo apparaissent majestueuses, comme un monument posé sur un piédestal.
C’est superbe.
Je mitraille de peur que les nuages, toujours menaçants, ne reviennent les masquer.

Pour la photo souvenir à la Forcella di Lavaredo (2450m) notre 100ème col à plus de 2000m, nous enfilons nos maillots du club des Cent cols.
Nous prenons tout notre temps pour regarder le paysage qui se découvre à nos yeux. Nous aurions bien continué sur le chemin qui conduit au refuge Locatelli que nous apercevons, mais il est situé dans le parc naturel des Tre Cime, interdit aux cyclistes

Dolomites, côté Est de la Forcella di Lavaredo

Le parc naturel vu depuis la Forcella di Lavaredo

Nous nous contentons donc de pique-niquer au col tout en contemplant les Trois Cimes et le parc naturel qui a des allures de site lunaire. Et c’est à regret que nous redescendons vers le refuge d’Auronzo pour aller cueillir sans effort les deux autres cols muletiers situés à proximité, la Forcella Col di Mezzo (2313m) et la Forcella Longeres (2288m). Puis, le temps se couvrant de nouveau, nous redescendons vers le parking de Misurina.
Un arc-en-ciel sur les Dolomites met un terme à cette superbe journée qui reste parmi nos meilleurs souvenirs de vélo.
A suivre…

Dolomites, Arc-en-ciel

Misurina, arc-en-ciel sur les Dolomites

Les Dolomites à pied et à vélo

… Suite de la « chasse aux cols »
Le vendredi matin, nous quittons Misurina pour aller randonner à l’ouest de Cortina d’Ampezzo. Nous resterons une petite semaine dans ce secteur des Dolomites. Pendant les trois premiers jours nous alternons sorties à pied et à vélo.
Pour notre balade de ce vendredi nous partons du Passo Falzarego pour le Mont Averau, reconnaissable à sa forme trapézoïdale.

les Cinque Torri et le mont Averau

Le Passo Falzarego, les Cinque Torri et le Mont Averau

Arrivés à proximité du Mont Averau nous avons cru y apercevoir un moine sentinelle.

Dolomites, le mont Averau

Dolomites, le Mont Averau – Sept. 2009

Dolomites, le mont Averau

Retour du Mont Averau vers le Passo Falzarego

Sur le chemin du retour nous avons constamment en ligne de mire le Passo Falzarego (2054m) et un peu plus haut le Passo di Valparola (2105m). Deux cols, que nous monterons à vélo dans quelques jours.

Passo Falzarego et Passo di Valparola

Passo Falzarego et plus haut le Passo di Valparola

De retour au Passo Falzarego, où nous passerons la nuit, nous jetons un rapide coup d’oeil à la petite chapelle dominée par le Pic Lagazuoï.

Chapelle du Passo di Falzarego

Chapelle du Passo Falzarego et le Pic Lagazuoï

Le samedi matin nous descendons, de bonne heure, vers Caprile où nous préparons nos vélos pour grimper au Passo Giau. Seize kilomètres de montée dont les dix derniers à plus de 9% de pente. Dur ! dur ! pas surprenant qu’au col on trouve beaucoup plus de motos que de vélos !

Passo Giau

Dolomites, le Passo Giau (2236m)

Nous avions prévu d’aller cueillir deux cols muletiers, situés près du Passo Giau, mais arrivés à la Forcella di zonia (2230m) nous avons renoncé à faire cinq cents mètres de plus pour atteindre le dernier col. Le sentier d’accès nous a paru étroit et en dévers et surtout assez dangereux.

Forcella-di-Zonia

Dolomites, Forcella di zonia (2230m)

En soirée, nous nous déplacerons un peu plus à l’Ouest, pour installer le camping-car sur le parking du Passo Pordoï où il restera plusieurs jours.
A suivre…