Les Dolomites à pied et à vélo

… Suite de la « chasse aux cols »
Le vendredi matin, nous quittons Misurina pour aller randonner à l’ouest de Cortina d’Ampezzo. Nous resterons une petite semaine dans ce secteur des Dolomites. Pendant les trois premiers jours nous alternons sorties à pied et à vélo.
Pour notre balade de ce vendredi nous partons du Passo Falzarego pour le Mont Averau, reconnaissable à sa forme trapézoïdale.

les Cinque Torri et le mont Averau

Le Passo Falzarego, les Cinque Torri et le Mont Averau

Arrivés à proximité du Mont Averau nous avons cru y apercevoir un moine sentinelle.

Dolomites, le mont Averau

Dolomites, le Mont Averau – Sept. 2009

Dolomites, le mont Averau

Retour du Mont Averau vers le Passo Falzarego

Sur le chemin du retour nous avons constamment en ligne de mire le Passo Falzarego (2054m) et un peu plus haut le Passo di Valparola (2105m). Deux cols, que nous monterons à vélo dans quelques jours.

Passo Falzarego et Passo di Valparola

Passo Falzarego et plus haut le Passo di Valparola

De retour au Passo Falzarego, où nous passerons la nuit, nous jetons un rapide coup d’oeil à la petite chapelle dominée par le Pic Lagazuoï.

Chapelle du Passo di Falzarego

Chapelle du Passo Falzarego et le Pic Lagazuoï

Le samedi matin nous descendons, de bonne heure, vers Caprile où nous préparons nos vélos pour grimper au Passo Giau. Seize kilomètres de montée dont les dix derniers à plus de 9% de pente. Dur ! dur ! pas surprenant qu’au col on trouve beaucoup plus de motos que de vélos !

Passo Giau

Dolomites, le Passo Giau (2236m)

Nous avions prévu d’aller cueillir deux cols muletiers, situés près du Passo Giau, mais arrivés à la Forcella di zonia (2230m) nous avons renoncé à faire cinq cents mètres de plus pour atteindre le dernier col. Le sentier d’accès nous a paru étroit et en dévers et surtout assez dangereux.

Forcella-di-Zonia

Dolomites, Forcella di zonia (2230m)

En soirée, nous nous déplacerons un peu plus à l’Ouest, pour installer le camping-car sur le parking du Passo Pordoï où il restera plusieurs jours.
A suivre…

44 réflexions au sujet de « Les Dolomites à pied et à vélo »

  1. Que des feignants, ces motards 🙂 Vous au moins, vous le méritez et vous profitez des paysages!
    Tes photos sont magnifiques, comme toujours, ça fait rêver tout ça. Un tantinet impressionnant, voire inquiétant,tout de même, ce moine sentinelle!
    N’empêche, je suis persuadée qu’à force de faire de telles randonnées, on ne regarde plus la vie de la même façon…

    1. merci almanito,
      Je dois quand même préciser que les motards qui nous doublaient ou qui nous croisaient étaient dans la majorité très sympas et qu’ils nous encourageaient en nous faisant un signe amical.
      Je ne sais pas si toutes ces randonnées changent notre manière de voir la vie mais ce qui est sûr c’est que dès qu’on en fait plus elles nous manquent.

  2. Je n’ai pas retenu le nom des sommets des Dolomites que j’ai pourtant traversées mais ce n’est pas grave. C’est un massif magnifique très tourmenté que j’aime beaucoup. Et la petite chapelle du Passo Falzarego est superbe. J’aimerais pouvoir randonner à nouveau mais je n’ai pas à me plaindre, j’ai beaucoup fait alors de temps à autre je me repasse mes diapos, images ou films et j’y suis de nouveau. Merci pour ce partage Joseph

    1. Merci Marie,
      Je comprends que tu n’aies pas retenu tous les noms des sommets, moi non plus d’ailleurs, mais comme toutes mes photos sont systématiquement annotées, grâce à un petit carnet ou un enregistreur vocal que j’ai toujours sur moi c’est plus facile. En plus tous les soirs Marie-Noëlle tient son carnet de voyages, cela m’aide également pour raviver mes souvenirs.

  3. Bonsoir Joseph mais quelle magnifique randonnée que tu nous offre très belle cette chapelle et si je vois bien sur la première photo c’est un téléphérique que l’on vois merci pour ce très joli partage et bonne continuation à vous bonne soirée bisou Claudine Daniel

  4. Raconte nous cette histoire de moine sentinelle du Mont Averau. J’ai fait des recherches mais tout est en italien et je ne le comprends pas. C’est en relation avec la guerre mondiale ?

      1. Ce n’est pas grave pour la recherche et je n’avais pas repéré le bloc rocheux en question. Maintenant, je ne vois plus que lui … et effectivement … on peut imaginer une silhouette humaine encapuchonnée. Tu ne manques pas d’imagination !
        Bonne soirée à toi aussi.

  5. Que c’est beau ! J’aime bcp ta photo du Passo Giau entre ombre et lumière et je ris en découvrant ton moine-sentinelle ! La petite chapelle est croquignolette et la photo entre MN et les mottes de pailles est pleine de contrastes amusants. Bref, une promenade pédestre cette fois que j’aurais bien faite… si, si ! … Le Baluchon est en vadrouille dans le 44 pour la semaine, du côté de Châteaubriant et Redon pour l’instant. Nous profitons d’un peu de soleil pour fuir l’humidité du Finistère ! Amitiés et Bizh à vous deux !

  6. La nature dans toute sa splendeur … que de merveilleux paysages vous découvrez, vous êtes vraiment récompensés de votre mérite !!
    Belle soirée par chez toi Joseph et merci de tout ce partage !!
    Nicole

  7. Une nouvelle série dans le droit fil des précédentes.
    J’imagine que les efforts effectués à pied ou à vélo sont largement récompensés par ces superbes panoramas.
    Coup de coeur pour ta photo de la chapelle du Passo Falzarego………malgré le parking.

  8. Merci pour ces belles photos. C’est rare de trouver ces paysages sur les blogs (du moins je n’en ai jamais vu). On se sent certainement tout petit auprès de ces gros blocs et ces montagnes. Merci et bonne soirée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *