Le pavillon de la Ménara

Véritable oasis aux portes de Marrakech avec ses oliviers et ses palmiers, la Ménara est surtout connu pour son pavillon saadien. Ce pavillon servait, paraît-il, pour les rencontres romantiques des Sultans. Une légende raconte que le Sultan Moulay Ismail noyait ses conquêtes dans le bassin après les avoir séduites.

Marrakech-Menara

Le pavillon Saadien de la Ménara, en arrière-plan, les montagnes de l’Atlas.

Un vaste jardin de plus de cents hectares, planté d’oliviers, entoure un bassin qui sert de réservoir pour l’irrigation des arbres. Ce bassin est alimenté grâce à un système hydraulique, vieux de plus de 700 ans, qui achemine l’eau depuis les montagnes de l’Atlas situées à une trentaine de kilomètres.

Marrakech-Menara

Marrakech, le pavillon Saadien de la Ménara  (novembre 2006)

43 thoughts on “Le pavillon de la Ménara”

  1. Espérons que ce n’était qu’une légende… Mais nous savons bien hélas que l’humain est capable du pire comme du meilleur !
    Le paysage est idyllique.
    Bonne soirée et bonne semaine

  2. Décidément on a visité les mêmes lieux. J’aime ce délicieux pavillon que j’ai programmé pour un post durant les mois d’été. Très belle lumière sur les deux et tu as eu la chance d’avoir l’Atlas en arrière-plan, Atlas qui parfois se cache dans les nuages ou la pollution

  3. Très joli. J’aime ces deux photos : la première car on voit bien la montagne en fonds et la deuxième car elle met en valeur le pavillon avec un côté ensoleillé.
    Pas très sympa le Sultan Moulay Ismail !

  4. J’irai plus facilement au Maroc qu’en Norvège mais il me faudra attendre encore un peu car la Bretagne est mon but actuellement.
    Belles photos de cet endroit magique enfin sans le sultan
    Bises

  5. Cela change des couleurs du cercle polaire.
    @mitié de Metz, Marc.

    Dans ton commentaire tu situes les gros plans de Metz dans un seul quartier.
    Tu écris qu’alors il n’y a pas d’unité dans l’architecture…
    Ces photos sont faites dans toutes la ville et ses différents quartiers sont heureusement différents. C’est sans doute grâce aux 3 000 ans d’histoire de Metz.

  6. Bonsoir Joseph.
    J’ai vu de nombreuses photos du « Pavillon de la Ménara » mais entre toutes,c’est toi qui as les plus nettes,les mieux cadrées avec de superbes reflets.Merci et Bravo.

  7. Magnifique ce lieu paisible à Marrakech et ta photo est très réussie
    c’est quand même une réserve d’eau précieuse pour la ville
    les sultans avaient droit de mort sur leurs femmes : l’horreur!!!!
    bonne soirée

  8. Quel dommage cette légende dans un si bel endroit ! On ne devrait faire là que de beaux rêves ! Tes photos sont superbes et la 1 est particulièrement belle avec son décor de fond que l’on voit moins bien sur la 2 ! Merci pour le dépaysement Joseph ! J’espère que vous n’avez pas de dégat dans votre joli jardin.. mais peut-être que les intempéries n’arrivent pas jusqu’à Cahors ! Le Lot déborde-t-il ? Belle journée à vous deux. Bizh et amitiés !

  9. belles images d’un endroit romantique
    les légendes ne sont que des légendes
    trop cruelle pour être vraie mais peut être un message pour que les jeunes filles restent sages?
    amitiés
    jean-michel

  10. Bonsoir Joseph,
    je suis allée au Maroc, à Agadir, il y a une trentaine d’année, j’en garde un bon souvenir,
    j’ai fait les souks de Marrakech, je suis allée aussi à Ouarzazat, belle plage,
    Je ne connais pas cette légende mais même en France, il y en a beaucoup.
    Bon courage Roguidine

  11. Encore de superbes photos, et d’un pays que j’aimerais beaucoup découvrir. A ton avis, par quoi commencer au Maroc ? Je n’arrive pas à me décider entre toutes les villes impériales …
    En tout cas, avec cet article, Marrakech marque un point !
    A bientôt.

  12. Tes images Joseph , sont de toute beauté ! J’aime le photos avec reflets et tes photos me plaisent beaucoup ! Un plaisir pour mes yeux , et un souvenir très lointain d’un voyage au Maroc . Merci Joseph .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *