Accrobranche dans les arganiers

Dans le sud-ouest marocain, les arganiers poussent à perte de vue sur un sol très aride. Leurs fruits et leur feuillage sont l’unique nourriture des troupeaux de chèvres.
C’est un spectacle prisé par les touristes que de voir ces chèvres monter aux arbres pour se nourrir et si l’on s’arrête au bord des routes pour faire quelques photos, il est de bon ton de remercier le berger avec quelques dirhams.

Maroc, Arganiers

Les arganiers entre Taroudant et Tafraoute (Maroc) – décembre 2006

Maroc, Arganiers

Chèvres dans les arganiers entre Taroudant et Tafraoute (Maroc) – décembre 2006

Maroc, Arganiers

Chèvres dans les arganiers entre Taroudant et Tafraoute (Maroc) – décembre 2006

48 thoughts on “Accrobranche dans les arganiers”

  1. C’est vrai que c’est un spectacle très surprenant que j’ai vu dans un reportage, en plus elles grimpent à une vitesse….. Heureusement qu’elles ont ces arbres car le sol est vierge de toute herbe !
    Bonne fin de journée – bisous
    Monelle

  2. Le titre a éveillé ma curiosité, le contenu m’a fait sourire !
    C’est une belle illustration d’une réalité agropastorale : un équilibre sol/végétal/animal/humain subtil et fragile…
    Merci Joseph
    Amicalement

  3. Oh, j’ai vu ça dans un blog… des chèvres dans un arbre !! Mais c’était peut-être déjà dans ton blog précédent ? On se demande ce que les autres chèvres arrivent à manger dans cette terre rouge et aride ! La vie ne doit pas être facile dans ces endroits ! Merci pour ces photos qui nous font découvrir un des paysages marocains. Car, je suppose qu’il y en a d’autres ! Amitiés et Bizh Joseph… nous partons demain en Baluchon vers la Corrèze que nous allons visiter de fond en comble pendant 1 mois et qq jours !

    1. Il est effectivement possible que tu l’aies vu sur mon précédent blog. Oui il y aura d’autres photos du Maroc et après je terminerai mes articles sur la Norvège
      Bonnes vacances dans la Corrèze que je connais un petit peu. Nous rentrons aujourd’hui d’une dizaine de jours en CC dans l’Hérault où nous avons été « chasser les cols » à vélo.
      Amitiés

      1. Très contente de savoir que vous avez fait du vélo dans l’Hérault mais, vous n’y avez pas subi les intempéries de ces derniers jours ? nous sommes à Préfailles ce soir, devant la mer et sous un ciel d’été ! Amitiés Joseph !

  4. C’est un spectacle que l’on voit souvent dans les pays d’Afrique du Nord et même dans certains pays d’Afrique et ces grimpeuses n’ont nulle besoin de cordes et d’échelles pour se hisser au plus haut et décapiter les arbres de leurs feuilles ou de leurs fruits. Un bon souvenir me revient en mémoire avec ta photo. Bonne journée Joseph

  5. Il est certain que la dernière photo est exotique! les biquettes sur les branches des arganiers , je l’avais déjà vu mais c’est toujours un régal de la voir!!!!!!! BISOUS FAN

  6. Un spectacle formidable Joseph, et la dernière photo est du tonnerre. Je connais ce spectacle pour avoir eu des chêvres dans des temps lointains, des roves, et elles montaient dans les arbres.
    Bonne soirée à toi
    chatou

  7. coucou !! c’est une route que j’ai faite aussi et comme tous les touristes, j’ai ramené un wagon de photos de chèvres dans les arbres … Je me souviens aussi que les chevriers étaient encore étonnés, malgré l’habitude de voir des touristes, de mes cheveux blonds (ils étaient longs à l’époque!!) …
    bisous et merci de ces jolies photos qui me rappellent plein de souvenirs
    bonne soirée

  8. Bonsoir Joseph,
    un paysage magnifique avec tous ces arbres et la terre rouge. C’est très drôle de voir les chèvres dans les arbres, je me demande comment elles tiennent, les branches ne sont pas très grosses. Il me semble que je les ai vu sur ton ancien blog, je connaissais cette photo.
    Passe une bonne semaine.

  9. J’ai pratiquement les mêmes photos (2ème et 3ème) de « ces sportives » dans les arganiers prises lors de notre premier voyage au Maroc. Depuis, je n’ai plu eu l’occasion de revoir ce spectacle. A moins qu’en novembre prochain ?

  10. Un triptyque qui donne une bonne idée de ces acrobates et de l’endroit où elles « sévissent ».
    Lez dernière est certes la plus pittoresque mais j’ai un faible pour la seconde avec le berger et son troupeau d’alpinistes.

  11. Je viens voir « l’arbre aux chèvres  » que je connais bien pour l’avoir vu sur d’autres blogs mais bien que ce soit le même arbre,les photos sont différentes.J’espère que ces arbres renouvellent rapidement leurs feuilles car si les chèvres n’ont que cela à manger,leur ventre doit crier famine.
    Encore 24 cols en plus,vous n’arrêtez jamais.Vous gardez la forme,c’est l’essentiel et puis il y a des paysages à découvrir.Dommage pour ceux qui ont été inondés.A bientôt. 😉

  12. Bonjour Joseph,
    Ho, très jolies photos,
    je ne savais pas que les chèvres montaient dans les arbres !!!!!!
    c’est destructeur, il n’y a pas besoin de débrousailleuse !!!!!
    trop marrant de les voir perchées dans les arbres.
    Bonne journée, Roguidine

  13. Heureusement que ton ordi ne te suit pas en rando,!!! ce serait dommage quand on peut bouger de se priver pour le blog ; les programmations sont extra pour ça on ne s’est pas ennuyé avec ce voyage au Maroc
    Merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *