Trois tours deux cents cloches

Le Faouët, Chapelle Saint-Fiacre

Le Faouët, chapelle Saint-Fiacre (Morbihan)

A chaque fois que je passe devant la chapelle Saint-Fiacre du Faouët, je pense à ma grand-mère. Je me revois enfant, sur ces genoux, dans le camion de mon père. Lorsque nous arrivions à la hauteur de cette chapelle, je l’entends encore me dire : « Saint-Fiacre, trois tours deux cents cloches ». Je ne sais plus, combien de fois elle m’a dit cette phrase avant que je comprenne ou qu’elle m’aide à comprendre : « Saint-Fiacre, trois tours deux sans cloches ».

Ce n’est que bien plus tard que j’ai découvert à l’intérieur de cette chapelle son exceptionnel jubé, en bois polychrome, du XVe siècle.

Le Faouët, Chapelle Saint-Fiacre

Le jubé de la chapelle Saint-Fiacre du Faouët

47 réflexions au sujet de « Trois tours deux cents cloches »

  1. Ta grand-mère s’amusait certainement de ton étonnement, mon grand-père me faisait aussi des blagues semblables.
    Cette chapelle est remarquable, je n’imaginais pas autant de richesse et de couleur. Un bel exemple d’imagerie religieuse mêlée à l’imagerie populaire qui ne l’a rend que plus attachante.
    Le site sur la Bretagne est très intéressant, à découvrir plus amplement. Merci Joseph

  2. Bonjour Joseph.
    Figure-toi que je ne savais même pas ce qu’était un jubé,c’est la première fois que j’en découvre un.Maintenant,je connais évidemment,on apprend à tout âge. 🙂 Je souris en pensant à ce qu’un jeune garçon a pu imaginer avec « les trois tours et deux (cents) sans cloches ». 😀 Il y a un réel contraste entre l’architecture extérieure de la chapelle et celle de l’intérieur mais c’est une agréable surprise.
    Bonne fin de journée.

  3. Bien belle église, et belle histoire que la tienne enfant, qui m’a fait sourire aujourd’hui, alors que je n’avais pas le coeur à rire. (Nous venons de faire piquer notre chienne). Bisous l’ami.

  4. Bonjour Joseph. Je ne la connais pas cette chapelle et pourtant je connais un peu le Faouët. Merci de me faire découvrir ce splendide jubé, une petite merveille de dentelles de bois. Bonne soirée et contente de te retrouver sur la blogosphère photographique

    1. C’est une chapelle qui se trouve au sud du bourg et que l’on apercevait très bien dans les années 50-60 de la route Quimperlé – Le Faouët. Aujourd’hui c’est un peu plus difficile de la voir de cette route du fait des constructions.
      Je vais être encore en pointillé sur la blogosphère pendant un petit mois.

  5. Un beau souvenir d’enfance,je trouve ça touchant et malgré la rudesse de la vie à l’époque nos grands parents étaient des sensibles et nous ne les oublions pas maintenant qu’à notre tour on a des petits-enfants,j’aimerais beaucoup que ma grand-mère soit encore de ce monde !

  6. Ah ! le mystère de la langue française qui prête à confusion !
    Très belle cette chapelle et le jubé si raffiné …. grâce à toi Joseph je découvre !!
    Je suis en pause jusqu’en octobre le temps de décompresser, et ce sera toujours avec le même plaisir que je retrouverai tes pages à mon retour sur le net!
    A bientôt !
    Amitiés !
    Nicole

  7. J’aime tant me souvenir de mes grands parents, de mes parents parce qu’il y avait de jolis récits dans leurs bouches (on évitait aux petits les horreurs de la vie). Il me manque !
    Cette chapelle me plaît beaucoup !
    Bisous de Lydie

  8. C’est émouvant cette histoire de cloches, il est vrai qu’enfant, on entend parfois des choses que l’on comprend bien plus tard; merci pour cette jolie histoire. Bien amicalement

  9. Je ne connaissais pas cette chapelle, la façade est très belle, quant au jubé, il est vraiment superbe…il faudra que mon APN aille voir un de ces jours…
    bonne soirée
    ici, jour de tempête !!!

  10. Un très beau monument qui devait être flamboyant quand il était polychrome !
    Eh oui, il fallait comprendre la phrase de ta grand-mère, ce n’était pas facile pour un enfant.
    Bonne soirée.

  11. Bonsoir Joseph,
    Une « tète connue » lol
    Le Faouet possède vraiment un riche patrimoine religieux !!
    Ce jubé, nous avait surpris par ses magnifiques et étonnants détails !!
    Bises à vous, de notre Bretagne.

  12. Quand j’ai lu le titre de son article, je me suis dit avant de lire la suite mais ce n’est pas possible de faire tenir 200 cloches dans 3 tours où alors ce sont des clochettes et j’ai lu et j’ai bien ri…… Cela me rappelle un mot de ma petite fille cet été qui visitait l’église de Saint-Nectaire et à qui son autre mamie apprenait à faire le signe de croix au nom du père, du fils et du Saint Esprit et qui s’est écrié au nom du père, du fils et du Saint-Nectaire…. Cette église très belle extérieurement a aussi un beau Jubé. Belle journée Joseph

  13. Il est beau et très fin ce jubé. Le bois est magnifiquement travaillé. Merci pour le lien très intéressant.
    Ta grand’mère avait un accent breton ?
    Allez, bonne journée.

  14. L’intérieur de la chapelle est très beau et particulièrement le jubé .
    Sur le site on voit bien sa beauté et tous les détails de cette oeuvre !
    Merci pour la découverte Joseph .
    A bientôt .

  15. Kikou Joseph, je reprends un peu le cours des blogs sans pourvoir me servir du mien!!GRRR.. merci à toi pour l’historique de cette église bretonne! l’extérieur comme l’intérieur est magnifique, toute l’iconographie des personnages statuaires est très »contemporaine » par son côté « POP »!J’adore!! De plus, très peu abîmée!! ce jubé devrait être classé au patrimoine!! BISOUS FAN

  16. et encore ta grand mère te parlait en français et pas en dialecte breton! c’est fou ce qu’un enfant retient d’une seule parole d’adulte et pour sa vie entière,
    merci pour ce site de découverte de ce bijou que je n’aurai jamais connu

  17. Bonjour Joseph,
    Je suis passée pas loin à la fin du mois dernier. Nous avons fait toute la Bretagne, de St Malo à Vannes en 10 jours. Mais je ne me suis pas arrêtée en route pour cette belle église. Il y a tant à voir ! Beau souvenir de ton enfance…. c’est rigolo. Je vais aller voir le site et me replonger dans mes vacances. Bon week end.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *