Gariottes du Lot

Dans la région de Cahors, les constructions en pierre sèche sont omni présentes. Parmi elles les abris de bergers appelés gariottes ou caselles. D’après l’encyclopédie Bonneton du Lot, la « gariotte » est de faible dimension et permet difficilement de se mettre debout, par contre la « caselle » est une construction plus conséquente et plus élaborée.

Gariottes et caselles

Flaujac-Poujols 46) gariotte dans la vallée du Tréboulou

Gariottes et caselles

Aujols (46) gariotte

Gariottes et caselles

Aujols (46) gariotte

A suivre, la caselle de Nouel à Lalbenque.

47 thoughts on “Gariottes du Lot”

  1. Bonsoir Joseph,
    Jolis ces petits abris, il faut les préserver car ils font partie du patrimoine.
    C’était rudimentaire en tout cas ! Il ne devait pas y avoir bcp de conford !
    On attend la caselle pour comparer ! Merci Joseph, Bizh et amitiés.

  2. J’aime beaucoup ces constructions de pierres qui témoignent encore de la vie pastorale d’autrefois.
    Quand je pense que les bergers les élaboraient sans se poser de questions et que maintenant, ici, on attend « les financements » pour les sauver alors que les pierres sont à portée de mains ….
    Merci Joseph, j’aime beaucoup ces images, toujours émouvantes de jadis.

  3. Encore une fois,je ne connaissais pas mais ces gariottes se fondent bien dans le paysage.Ne pas pouvoir se tenir debout était un handicap mais je suppose que ces constructions ne servaient que la nuit ou en cas de pluie?Naturellement on se demande où était l’hygiène dans tout cela? 😀 Il y avait peut-être un ruisseau dans les alentours? 😉 Le troupeau devait pouvoir boire aussi.
    Bonne soirée.Amitiés.

  4. Bonsoir Joseph,
    j’aime la roche, les pierres, l’habitat qui fait corps avec l’environnement : témoins d’un espace rural bien vivant il n’y a pas si longtemps, tes Gariottes sont superbes, émouvantes…
    Le pastoralisme reviendra-t-il ?
    Les Gariottes attendent !
    Amitiés

  5. Oui, moi aussi ces gariottes me font penser aux bories que l’on trouve surtout dans le Vaucluse, ou chez moi dans le Gard, aux capitelles. J’aime beaucoup ! Merci pour le partage. Bisous.

  6. Ces petites maisons de pierre sont vraiment adorables. Nous en avions vu lors de vacances, et étions tombés sous le charme.
    Mes petites avaient adoré. Très jolies photos.
    Belle journée Joseph

  7. Ces constructions traditionnelles en pierres sèches ont été heureusement préservées et contribuent aujourd’hui à l’attrait touristique des régions où elles sont présentes
    bon week end

  8. Bonsoir Joseph,
    je ne connaissais pas les gariottes, très rudimentaires, mais certainement pratiques, elles sont superbement bien conservées. Excellentes photos, j’aime beaucoup.
    Passe une bonne fin de journée.

  9. Jolies constructions en pierres sèches d’un autre temps, malheureusement 🙁
    Belle mise en valeur de chacune avec les couleurs d’automne ; les 3 sont super belles, mon coup de coeur pour les 2 premières 🙂
    Très bon dimanche à toi !

  10. J’ai adoré les rencontrer ces caselles… ou gariottes, , au détour d’un petit chemin creux près des murets de pierre sèche, elles sont magnifiques ! Tout est superbe dans ce département !
    Merci pour ce beau choix Joseph, bon dimanche

  11. Elles sont très jolies ces « gariottes » ! J’aime beaucoup ces constructions de pierres sèches si pittoresques ! Et tes photos aux couleurs de l’automne les mettent bien en valeur .
    Bonne semaine Joseph .

  12. Chez moi, dans le Gard, on les appelle « les Pastourelles », dans le Vaucluse (département limitrophe) on les appelle « les Bories », et peut être qu’ailleurs, on les appelle autrement sans doutes.

    Très chouette ce petit reportage imagé.

  13. Merci pour ces précisions concernant ces gariottes que je ne connais que depuis quelques années.
    Et une belle triplette de photos pour illustrer tes propos.
    J’aime tout particulièrement la seconde.

  14. En Haute-Provence, il y a aussi de nombreuses constructions en pierre sèche qu’on appelle ici « borie » ou « cabanon pointu », je les aime beaucoup…. Et les gariottes et caselles lotoises aussi, je me souviens en avoir vu quelques unes

  15. Bjr Joseph
    De retour
    je ne pense pas que ces abris servent encore de nos jours , et c’est très bien de les préserver ! c’est un peu comme les bories dans la région de Gordes
    Bonne semaine , merci pour tes passages durant mon absence

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *