L’Angliru

Demain c’est l’avant dernière étape de la Vuelta avec la montée mythique de l’Angliru. Les six derniers kilomètres sont redoutables, 13.6% de pente moyenne avec des passages à plus de 20%.
Le 13 septembre 2008, jour de la 13ème étape, nous étions en vacances dans cette région des Asturies. Nous avons pris nos vélos pour monter voir les coureurs dans un des passages difficiles du col. Jusqu’au sixième kilomètre, la montée n’est pas trop dure, la pente ne dépasse pas 10%. Pour nous, le plus difficile était de garder l’équilibre, à cause des personnes qui montaient à pied. Après un replat, l’enfer commence et la difficulté et l’encombrement de la route nous incitent à mettre pied à terre.

Vuelta 2008, Angliru

Marie-Noëlle, dans son maillot du club des Cent-Cols, observe les cyclistes qui continuent à monter. La majorité était équipée d’un VTT avec des développements nettement plus petits. Après un kilomètre à pied nous atteignons le virage des « Curves de les Cabanes ».

Vuelta 2008, Angliru, Curves de les Cabanes

C’est dans ce virage, 22% sur 150m, que nous allons attendre les coureurs. Pas de quoi s’ennuyer, le paysage est magnifique et le spectacle d’avant-course orchestré par quelques jeunes espagnols, dont un qui s’était travesti en femme, nous a permis de patienter dans une ambiance plutôt bon enfant. Plusieurs voitures de la caravane calaient à la sortie du virage et ne redémarraient qu’avec l’aide des spectateurs. Cela était de bon augure pour le spectacle à venir !

Vuelta 2008, Angliru, Curves de les Cabanes

Tout d’un coup les spectateurs s’agitent, ce qui annonce l’arrivée imminente des courreurs. Un premier groupe avec Levi Leipheimer, Alberto Contador qui gagnera l’étape et la Vuelta, Alejandro Valverde et Joaquim Rodríguez aborde le virage. Dur ! dur ! même pour ces champions.

Vuelta 2008, Angliru

Angliru, le quatuor de tête

Je suis surpris par la présence du lotois David Moncoutié très près du groupe de tête, si bien que tout occupé à l’encourager, j’en oublie de le prendre en photo, il finira 12ème de l’étape et fera un excellent tour d’Espagne. Puis, A 4′ des premiers passe Sylvain Chavanel.

Vuelta 2008, Angliru

Angliru, Sylvain Chavanel

A 13′ des premiers passent quelques « grupettos », les derniers de ces groupes d’attardés passeront un par un et ne refuseront pas les poussettes de quelques spectateurs.

Vuelta 2008, Angliru

Angliru, à 13′ un premier grupetto

Vuelta 2008, Angliru

Manuel Quinziato ravi de recevoir de l’aide

Vuelta 2008, Angliru

Quant à Jéremy Hunt, le canadien du Crédit agricole, il n’a pas du ressentir la difficulté de cette rampe.

Vuelta 2008, Angliru

Quelques minutes plus tard, après le passage de la « voiture balai » alors que quelques spectateurs continuaient à faire la fête, il nous restait à faire un exercice un peu périlleux, redescendre à vélo en essayant de nous faufiler parmi la foule des piétons.

Vuelta 2008, Angliru

Pendant ce temps là, ce n’était pas fini pour les coureurs qui devaient continuer à souffrir sur la pente sans répit des six derniers kilomètres. « Nous ne sommes pas des animaux. C’est inhumain », avait déclaré en 2002 David Millar. Des propos qui rappellent certaines déclarations des « forçats de la route » lors des premiers Tour de France.

31 thoughts on “L’Angliru”

  1. Bonsoir Joseph. Je suis toujours admirative de ces grimpeurs et plus généralement de tous les cyclistes qui « grimpent ». J’ai fait pas mal de vélo à une époque mais je me contentais du plat ou de faux plat et c’était déjà galère pourtant j’avais un très bon VTT.
    C’est un spectacle tout en couleurs que tu nous offre, je n’ai jamais assisté à un passage du Tour ni d’aucune course cycliste mais j’apprécie d’en voir de bonnes photos. Bonne soirée

  2. Ton enthousiasme fait plaisir et même lorsqu’on n’est pas passionné de vélo comme moi, on suit ton récit avec grand intérêt. Les paysages, en plus, sont à couper le souffle!
    J’imagine la descente… oui:))

  3. ..admiration pour ces coureurs! Des montées pas évidentes du tout et la foule en plus…je suis effarée quand je vois le comportement de certains spectateurs…
    Bises de Mireille du Sablon

  4. Bravo Joseph !!! Le cyclisme est un sport particulièrement dur, et je te félicite !!! La Vuelta, nous l’avons un peu vécue, puisqu’elle est partie de chez nous à Nîmes, et les coureurs sont passés tout près de notre maison ! Il ne fallait pas manquer l’évènement. Amitiés !

  5. Un joli reportage ! Tes photos dans ce décor montagneux sont très belles. Un moment qui vous a forcément marqué tous les deux ! L’ambiance a l’air effectivement très sympathique et il y en a qui vont jusqu’à aider un peu les concurrents ! Merci Joseph et Bizh à vous deux ! Amitiés.

  6. Ce sont les plus intéressantes parties du tour: la montée les cols.Au moins,on peut voir les coureurs mais ce que je n’apprécie guère,ce sont les gens qui resserrent la route par leur présence….un accident est si vite arrivé et puis,ce doit être stressant pour les coureurs à cause du manque d’espace.
    Belles photos pour les passionnés. 😉
    Bon week-end.

  7. C’est très plaisant depuis son fauteuil de lire ce « périple » Joseph .. je suis admirative devant les efforts de ces coureurs, je dirai même « quel courage » … merci à toi de nous faire vivre ces moments si intensément par tes écrits e tes clichés !!
    Passe un bon dimanche Joseph, il fraichit déjà et bruine ce week end par chez nous … on dirait que l’automne sera précoce !
    Pensées amicales !
    Nicole

  8. Quel courage ont ces hommes sur leur vélo et vous aussi…; ) …l’ambiance doit être chouette sur le tour, nous le constatons mais je déplore l’attitude des spectateurs qui mettent en danger parfois les coureurs en étant trop près d’eux.
    Merci pour les photos de ces instants passés. Bon weekend, @nnie

  9. Bonjour Joseph
    Cet été j’ai été au Tourmalet et à L’Aubisque, pas en vélo je te rassure !!
    J’imagine bien l’Angliru, en vélo ça doit être l’enfer… j’admire !!
    Passe un bon dimanche Joseph.
    Amitiés.

  10. Excellent reportage sportif, je trouve tous tes angles de tir bien calculés.
    L’on ressent bien aussi, l’effort que fournisse les coureurs, la foule qui encourage et soutient au delà de ce qui est permis.
    Bravo !

  11. Bonsoir Joseph
    Il faut de l’entrainement pour rivaliser dans la cour des champions
    Belles photos de ces réjouissances parfois en démence …
    Bises amicales

  12. Très spectaculaire cette course ! Et quels paysages ! C’était un bel endroit pour profiter de la course et de la vue !
    Mais ça se mérite ! la montée et la descente , ne sont pas de tout repos pour des cyclistes !
    Merci Joseph d’être passé sur ipernity me rendre visite . C’est gentil et de m’envoyer un commentaire aussi .
    Nous avons beaucoup aimé notre voyage dans cette belle région d’Italie .
    Mes amitiés Joseph .

  13. Très agréable ton article, très joliment illustré par des photos superbes : vive le sport!
    Me voila de retour à Toulouse après mon voyage en Alsace. Je suis en ce moment très occupé par diverses activités laissées en suspend durant mon absence de ma maison. C’est toujours avec un plaisir certain que je prends le temps de te rendre visite et de regarder avec intérêt tes anciens articles que je n’avais pas eu le loisir de voir. Merci beaucoup pour ta fidélité et pour tes encourageants commentaires sur mon blog.
    Cordiales amitiés & à +

  14. Pas vraiment fan de course cycliste, je regarde quand même les reportages télévisés qui, super bien filmés, permettent de profiter et de visiter la France mieux que si nous étions parmi les voitures accompagnatrices.
    Voilà un mois que ce post a été publié, te serais tu mis en pause ?
    Au plaisir de te retrouver très bientôt. Chinou.

    1. Merci Chinou,
      J’étais justement en train de préparer un nouvel article lorsque ton commentaire s’est affiché.
      j’ai pensé à toi lors de notre première halte des vacances, Séverac-le-Château, j’ai fait quelques photo du secteur ancien mais je pense que cela ne vaut pas tes croquis.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *