Les Gnawa du Maroc

Descendants pour la plupart d’anciens esclaves d’Afrique noire, les Gwana du Maroc, vêtus de leurs habits chatoyants, ont l’art d’attirer le public. Dès qu’un touriste s’approche, ils se mettent à jouer de leurs instruments de musique en faisant tournoyer le long pompon de leur coiffe.

Rabat, Kasbah des Oudaïa, Gnawa

Gnawa à la Kasbah des Oudaïa de Rabat (Maroc) – déc. 2006

38 réflexions au sujet de « Les Gnawa du Maroc »

  1. Grand merci de ta prompte réponse Joseph !Je vais être moins distraite les prochaines fois.
    Hauts en couleurs ces costumes et le fait de faire tournoyer les pompons a peut-être une signification !
    Amicales pensées vers toi pour un bon week end !
    Nicole

  2. Mon enfance a été irriguée par la mythologie des « cousins du Maroc », puis, en 2002, un trek, Marrakech, et l’ascension du Toubkal, m’ont permis de construire « mon Maroc »…
    Tu as l’art de partager ce pays : un vrai plaisir !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *