La motte de beurre de Spézet

Ce n’est pas banal, même plutôt insolite, de trouver une motte de beurre dans une église. C’est pourtant ce qui nous est arrivé, en juin 2014, lors d’une visite de la chapelle Notre-Dame du Crann à Spézet.

Spézet, Chapelle N-D du Crann

Décoration de la motte de beurre

Alors, que nous étions entrés pour voir un des plus ancien ensemble de vitraux du 16ème siècle, nous avons été surpris de voir une dame appliquée à faire les dernières retouches sur une imposante motte de beurre sculptée. Elle nous expliqua que cette motte resterait exposée pendant le pardon qui a lieu tous les ans à la Trinité.
C’est le dernier « pardon du beurre » en Bretagne. Autrefois, c’était même trois mottes de beurre, offertes par les habitants des différents quartiers de Spézet, qui étaient exposées.

Spézet, Chapelle N-D du Crann

La motte de beurre de Spézet

Spézet, Chapelle N-D du Crann

Chapelle N-D du Crann, Spézet (29)

Mais cette chapelle construite au XVIe siècle est surtout connue pour avoir conservé ses retables et ses sept verrières d’époque. Les vitraux plusieurs fois réparés par des maîtres verriers ont été classés par les Monuments Historiques en 1902.

Spézet, Chapelle N-D du Crann

Vitrail de la passion et retables

La chapelle abrite aussi deux retables en bois polychrome. Le retable de la Vierge comme celui de la Trinité sont également du XVIe siècle.

Spézet, Chapelle N-D du Crann

Dormition et Couronnement de la Vierge

Ce vitrail qui est l’un des plus beaux représente en bas la mort ou dormition de Marie et en haut son couronnement. Dans le médaillon central, en guise de transition, Jésus porte l’âme de la Vierge.

34 réflexions au sujet de « La motte de beurre de Spézet »

  1. Bonjour Joseph et merci pour cette belle série bien documentée et qui m’a appris beaucoup. Tout d’abord je n’aurais jamais imaginé que l’on puisse sculpter une motte de beurre, même géante et ensuite j’ai découvert cette ravissante chapelle que je ne connais pas du tout, pas plus que Spézet d’ailleurs. Les vitraux sont magnifiques et elle a un petit air à l’extérieur de la chapelle de Beuzec. Merci.

  2. J’ignorais cette coutume du pardon avec une immense motte de beurre, une tradition « terminée » sans doute aujourd’hui.
    Quel retable magnifique!
    Bises de Mireille du Sablon

  3. Insolite et très étonnant, une tradition qui fait penser à ces rites païens qui veulent que l’on offre aux dieux un sacrifice – souvent un animal – . Je préfère la motte de beurre qui a le mérite en plus d’être superbe!
    Belle tradition méconnue qui nous apprend beaucoup.
    La chapelle est magnifique, rien que l’extérieur donne envie de rentrer.
    (Dans un autre registre, autrefois il existait des marques à beurre, en bois, je crois que c’est ainsi que ça s’appelait, destinées à décorer le beurre que l’on présentait à table.)
    Super article, Joseph, merci.

  4. Bonsoir Joseph et oui c’est vraiment magnifique cette motte de beurre ainsi que tes photos dans cette chapelle sont très belles et des superbes vitraux une très joli reportage merci bonne soirée bisou Claudine Daniel

  5. Bonjour Joseph
    Cette motte de beure est quelque chose de magnifique; elle est sculptée avec beaucoup d’art.
    Magnifique aussi ce festival de lumière sur les vitraux.
    Superbes ces photos que tu partages avec nous.
    Bonne soirée

  6. Je ne m’imaginais vraiment pas qu’on pouvait sculpter une motte de beurre dans une chapelle. Incroyable. Merci pour ce dépaysement … Quant aux deux rétables, ils sont vraiment superbes ! Merci, merci ! Et amitiés.

  7. C’est surprenant de voir une motte de beurre dans une église ! Mais la Dame sculptrice est une artiste ! les sculptures sur le beurre sont de toute beauté !
    Quand aux vitraux je les trouve aussi très beaux !
    Merci pour cette jolie découverte Joseph .
    Bonne semaine . Amicalement .

  8. Quelle belle rencontre, cette dame est très concentrée sur sa tâche.
    Elle a bien du mérite de sauvegarder ainsi cette tradition séculaire.
    Les vitraux sont une pure merveille et si je passe par là…je ferai le détour pour les admirer de visu, cette fois.
    Merci pour cette excellente série !

  9. Bonjour Joseph,
    Incroyable cette tradition de la motte de beurre. Sculptée par cette dame très concentrée elle vaut le coup d’oeil. Les vitraux sont les trésors des chapelles ou églises. Encore d’époque, c’est un plus, il méritent d’être reconnus. Je rêve de voir la Bretagne, un jour…Très bonne demi semaine, @nnie

  10. Brrrrrrrrrr, il doit faire frais dans cette chapelle pour que le beurre reste intact. J’aime bien ces traditions ancestrales qui font partie de notre patrimoine tout autant que l’est ce lieu de culte aux superbes vitraux.

  11. Une tradition vraiment originale et quelle patience a cette dame, un décor superbe … il est bon que les habitants conserve ce rituel, cela fait partie de leur patrimoine.
    Quant à la chapelle c’est une petite merveille digne des grandes églises et très bien restauré … les vitraux sont ainsi de toute beauté !
    Merci de cette belle page Joseph, cette chapelle valait bien le détour !
    Amicales pensées du soir !
    Nicole

  12. mais que devenaient ces mottes de beurre?? j’ adore cette chapelle, surtout de l’ extérieur, avec ces vieilles pierres, d ‘ une telle simplicité!
    belle journée

    1. D’après ce que j’ai pu lire, il y a quelques années, après la cérémonie, la motte était vendue aux enchères au profit de la paroisse. Aujourd’hui il semble, d’après un article du Télégramme, que le beurre soit donné aux personnes qui viennent le chercher.
      Bonne soirée

  13. Bonsoir Joseph
    Une belle découverte que cette motte de beurre sculptée et de cette chapelle aux magnifiques vitraux
    Bonne soirée
    Bises amicales

  14. Quelle découverte ! Je ne connaissais pas cette tradition. Et, pourtant, ce n’est pas faute d’avoir mangé, dans mon enfance, des mottes de beurre de baratte salé et décorées (mais avec un moule en bois ! c’était une empreinte finalement) et d’avoir pratiqué quelques années de catéchisme en Bretagne !
    Ton reportage est magnifique : d’abord pour la motte de beurre sculptée par cette Bretonne très soignée et très appliquée (elle impressionne par son travail), mais aussi pour la chapelle très typique et les vitraux aux belles couleurs …
    Merci et bon dimanche.
    Nous venons de passer quelques jours dans le golf du Morbihan. A défaut de grand soleil nous avons pu respirer un bon bol d’air breton. Ce n’est pas le Finistère ni les Côtes d’Armor mais « Ca requinque » quand même. Nous en avions besoin après avoir passé un hiver difficile.

    1. Merci pour ton commentaire.
      Elles étaient trois dames autour de cette motte de beurre, mais je me suis focalisé sur celle qui semblait être la « patronne ». Elle était en train de fignoler le travail. A quelques minutes près j’aurai raté cet évènement. J’ai même apporté ma contribution pour aider à transporter cette motte à l’endroit où elle allait être exposée dans la chapelle.
      Bonne semaine

  15. Bravo pour cet article super intéressant : j’adore !
    Je ne savais pas que l’on décorait (sculptait) ainsi le beurre …
    Je te souhaite de passer une bonne journée.
    Cordiales amitiés & à +

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *